Lettre N°5 aux citoyens

Guyanaises, Guyanais, Chers amis,

Avec cette 5ème lettre, nous souhaitons vous donner DES ÉLÉMENTS NÉCESSAIRES À LA RÉFLEXION pour apprécier notre projet politique et ainsi, VOUS OFFRIR L’OCCASION DE FAIRE VOTRE CHOIX LE 14 MARS en toute LIBERTE et toute CONNAISSANCE DE CAUSE. Le projet que nous vous proposons et que nous réaliserons avec vous, si vous en décidez,  s’appuie sur 3 GRANDS AXES :

-DES ORIENTATIONS STRATEGIQUES nées d’un constat de PAUPÉRISATION CROISSANTE.

-DES ACTIONS PRIORITAIRES À EFFET RAPIDE.

-L’ENGAGEMENT DES NEGOCIATIONS AVEC L’ETAT ET LA PRÉPARATION DE LA NOUVELLE COLLECTIVITÉ.

ORIENTATIONS STRATÉGIQUES

LE «  DÉCROCHAGE » QUE NOUS DENONÇONS par l’analyse que nous avons faite de la situation des familles de Guyane, car NOUS SOMMES SUR LE TERRAIN A L’ECOUTE DE VOS REALITES, et d’un constat mis en évidence par toutes les analyses économiques (INSEE, IEDOM, AFD).

Il se traduit par  un paradoxe : alors que la Guyane se développe et bouge, une partie croissante de la population subit, impuissante, son APPAUVRISSEMENT  !!

Très concrètement, le décrochage relègue SOUS LE SEUIL DE PAUVRETE 1 GUYANAIS SUR 4.

Cette rÉalité que vous constatez aussi, notamment par la perte de votre pouvoir d’achat, est trÈs ÉloignÉe de LA THÉORIE DU « RATTRAPAGE » prônÉe ici et adoptée sans plus de réflexion là par nos dirigeants (Les vieilles lunes d’un « plan Marshall », des « dispositifs d’accompagnement spécifique et temporaire », des « plans exceptionnels d’investissements »...).

Les causes majeures DU DÉCROCHAGE sont doubles : UN MODÈLE ÉCONOMIQUE TIRÉ PRINCIPALEMENT PAR LE SECTEUR PUBLIC ET LE SPATIAL insuffisant pour faire face à l’EXPLOSION DEMOGRAPHIQUE, qui pourtant, pour nous, est une chance car la Guyane pour se développer à besoin d’être peuplée, et d’abord par les filles et les fils nés de ses entrailles.

SECTEUR PUBLIC ET SECTEUR SPATIAL sont saturés, ILS NE CRÉERONT PLUS D’EMPLOIS EN NOMBRES, alors que la population continue à doubler tous les 15 ans, et que ces jeunes qui arrivent chaque année sur le marché, ont besoin de travail pour rester digne, fonder leur famille, et contribuer au développement en étant producteurs et consommateurs des richesses de ce pays !

Privée de revenu décent une grande partie de la population est victime du DÉCROCHAGE que l’on retrouve malheureusement aussi dans les aspects de LA SANTE et LE NIVEAU D’EDUCATION ET DES SAVOIRS.

C’est pour rompre avec cette paupérisation d’une partie de nos compatriotes que, VFR-CONSTRUISONS LA GUYANE, propose L’ENGAGEMENT DANS UN AUTRE MODÈLE DE DEVELOPPEMENT :

-qui FAVORISE LA CRÉATION D’ACTIVITÉS ET LES PRODUCTIONS LOCALES ;

-qui MAITRISE LES COUTS, FAVORISE LA MODÉRATION DES PRIX ET AUGMENTE LE POUVOIR D’ACHAT ;

-sur le socle du DEVELOPPEMENT DE L’INITIATIVE PRIVEE ET DES ENTREPRISES DE LA GUYANE.

ACTIONS PRIORITAIRES

VFR engagera les actions à effet rapide dans les domaines suivants :

-AUGMENTER LE POUVOIR D’ACHAT en s’attaquant au coût de la vie, notamment par la création de points de distribution réservés aux populations les plus modestes.

-VALORISER ET FAVORISER LE SECTEUR MARCHAND :

*En développant, avec les socio professionnels des dispositifs d’aides aux entreprises répondant réellement à leurs besoins pour ne pas poursuivre les erreurs du passé, caractérisées par la mise en place de mesures administratives déconnectées des réalités du territoire.

*En favorisant l’accroissement des productions locales (agricoles, agro-alimentaires, artisanales), en particulier par la régulation de la production (recherche appliquée pour amélioration des rendements, entrepôts de stockage, accompagnement effectif sous forme de contrat d’objectifs des professions, aide à l’organisation de la production avec la mise en place de plans d’actions et d’échéanciers de réalisation….) et l’organisation des circuits de distribution.

-DYNAMISER L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE PAR DES MESURES SIMPLES VISANT L’AMELIORATION DE VOTRE VIE QUOTIDIENNE  EN CREANT UN OUTIL REGIONAL SPECIFIQUE, qui favorisera :

- L’ACCES A LA PROPRIETE INDIVIDUELLE POUR LE FONCIER NON BATI ;

- L’ACCES A LA PROPRIETE INDIVIDUELLE POUR LE LOGEMENT ;

- L’ACCES AU FONCIER AMENAGE POUR LES AGRICULTEURS ;

- LA REALISATION DE « VILLAGES D’ENTREPRISES ».

Comme vous le constatez, nos mesures pour l’aménagement du territoire sont simples, loin des grands discours que l’on nous a toujours serviS à force de consultants venus d’ailleurs et qui n’ont eu aucun impact sur le visage de notre département et pire qui étaient entièrement déconnectés de votre réalité quotidienne.

NÉGOCIATIONS AVEC L’ÉTAT

L’émergence de la nouvelle collectivité va dégager des ressources humaines issues du Conseil Général et du Conseil Régional. Préparer et former ces femmes et ces hommes à l’exercice de nouvelles responsabilités et de nouvelles compétences, construire la nouvelle organisation et le nouveau fonctionnement des services, seront nos priorités.

Cette négociation avec l’Etat portera sur les contours de la nouvelle collectivité, sur sa représentativité territoriale, sur le mode de scrutin, sur les compétences transférées, le tout dans la ligne de nos orientations stratégiques. Elle sera l’acte politique majeur DE LA LISTE CONSTRUISONS LA GUYANE.

« Ce que nous disons, nous le faisons »

Nous comptons sur vous Guyanaises, Guyanais et chers amis pour changer radicalement la vie dans notre pays avec vous, nous le pouvons tous ensemble :

OSONS !

Télécharger la Lettre N°5 aux citoyens

Guyanaises, Guyanais, Chers amis,

Avec cette 5ème lettre, nous souhaitons vous donner DES ÉLÉMENTS NÉCESSAIRES À LA RÉFLEXION pour apprécier notre projet politique et ainsi, VOUS OFFRIR L’OCCASION DE FAIRE VOTRE CHOIX LE 14 MARS en toute LIBERTE et toute CONNAISSANCE DE CAUSE. Le projet que nous vous proposons et que nous réaliserons avec vous, si vous en décidez, s’appuie sur 3 GRANDS AXES :

-DES ORIENTATIONS STRATEGIQUES nées d’un constat de PAUPÉRISATION CROISSANTE.

-DES ACTIONS PRIORITAIRES À EFFET RAPIDE.

-L’ENGAGEMENT DES NEGOCIATIONS AVEC L’ETAT ET LA PRÉPARATION DE LA NOUVELLE COLLECTIVITÉ.

ORIENTATIONS STRATÉGIQUES

LE «  DÉCROCHAGE » QUE NOUS DENONÇONS par l’analyse que nous avons faite de la situation des familles de Guyane, car NOUS SOMMES SUR LE TERRAIN A L’ECOUTE DE VOS REALITES, et d’un constat mis en évidence par toutes les analyses économiques (INSEE, IEDOM, AFD).

Il se traduit par un paradoxe : alors que la Guyane se développe et bouge, une partie croissante de la population subit, impuissante, son APPAUVRISSEMENT  !!

Très concrètement, le décrochage relègue SOUS LE SEUIL DE PAUVRETE 1 GUYANAIS SUR 4.

Cette rÉalité que vous constatez aussi, notamment par la perte de votre pouvoir d’achat, est trÈs ÉloignÉe de LA THÉORIE DU « RATTRAPAGE » prônÉe ici et adoptée sans plus de réflexion là par nos dirigeants (Les vieilles lunes d’un « plan Marshall », des « dispositifs d’accompagnement spécifique et temporaire », des « plans exceptionnels d’investissements »...).

Les causes majeures DU DÉCROCHAGE sont doubles : UN MODÈLE ÉCONOMIQUE TIRÉ PRINCIPALEMENT PAR LE SECTEUR PUBLIC ET LE SPATIAL insuffisant pour faire face à l’EXPLOSION DEMOGRAPHIQUE, qui pourtant, pour nous, est une chance car la Guyane pour se développer à besoin d’être peuplée, et d’abord par les filles et les fils nés de ses entrailles.

SECTEUR PUBLIC ET SECTEUR SPATIAL sont saturés, ILS NE CRÉERONT PLUS D’EMPLOIS EN NOMBRES, alors que la population continue à doubler tous les 15 ans, et que ces jeunes qui arrivent chaque année sur le marché, ont besoin de travail pour rester digne, fonder leur famille, et contribuer au développement en étant producteurs et consommateurs des richesses de ce pays !

Privée de revenu décent une grande partie de la population est victime du DÉCROCHAGE que l’on retrouve malheureusement aussi dans les aspects de LA SANTE et LE NIVEAU D’EDUCATION ET DES SAVOIRS.

C’est pour rompre avec cette paupérisation d’une partie de nos compatriotes que, VFR-CONSTRUISONS LA GUYANE, propose L’ENGAGEMENT DANS UN AUTRE MODÈLE DE DEVELOPPEMENT :

-qui FAVORISE LA CRÉATION D’ACTIVITÉS ET LES PRODUCTIONS LOCALES ;

-qui MAITRISE LES COUTS, FAVORISE LA MODÉRATION DES PRIX ET AUGMENTE LE POUVOIR D’ACHAT ;

-sur le socle du DEVELOPPEMENT DE L’INITIATIVE PRIVEE ET DES ENTREPRISES DE LA GUYANE.

ACTIONS PRIORITAIRES

VFR engagera les actions à effet rapide dans les domaines suivants :

-AUGMENTER LE POUVOIR D’ACHAT en s’attaquant au coût de la vie, notamment par la création de points de distribution réservés aux populations les plus modestes.

-VALORISER ET FAVORISER LE SECTEUR MARCHAND :

*En développant, avec les socio professionnels des dispositifs d’aides aux entreprises répondant réellement à leurs besoins pour ne pas poursuivre les erreurs du passé, caractérisées par la mise en place de mesures administratives déconnectées des réalités du territoire.

*En favorisant l’accroissement des productions locales (agricoles, agro-alimentaires, artisanales), en particulier par la régulation de la production (recherche appliquée pour amélioration des rendements, entrepôts de stockage, accompagnement effectif sous forme de contrat d’objectifs des professions, aide à l’organisation de la production avec la mise en place de plans d’actions et d’échéanciers de réalisation….) et l’organisation des circuits de distribution.

-DYNAMISER L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE PAR DES MESURES SIMPLES VISANT L’AMELIORATION DE VOTRE VIE QUOTIDIENNE EN CREANT UN OUTIL REGIONAL SPECIFIQUE, qui favorisera :

- L’ACCES A LA PROPRIETE INDIVIDUELLE POUR LE FONCIER NON BATI ;

- L’ACCES A LA PROPRIETE INDIVIDUELLE POUR LE LOGEMENT ;

- L’ACCES AU FONCIER AMENAGE POUR LES AGRICULTEURS ;

- LA REALISATION DE « VILLAGES D’ENTREPRISES ».

Comme vous le constatez, nos mesures pour l’aménagement du territoire sont simples, loin des grands discours que l’on nous a toujours serviS à force de consultants venus d’ailleurs et qui n’ont eu aucun impact sur le visage de notre département et pire qui étaient entièrement déconnectés de votre réalité quotidienne.

NÉGOCIATIONS AVEC L’ÉTAT

L’émergence de la nouvelle collectivité va dégager des ressources humaines issues du Conseil Général et du Conseil Régional. Préparer et former ces femmes et ces hommes à l’exercice de nouvelles responsabilités et de nouvelles compétences, construire la nouvelle organisation et le nouveau fonctionnement des services, seront nos priorités.

Cette négociation avec l’Etat portera sur les contours de la nouvelle collectivité, sur sa représentativité territoriale, sur le mode de scrutin, sur les compétences transférées, le tout dans la ligne de nos orientations stratégiques. Elle sera l’acte politique majeur DE LA LISTE CONSTRUISONS LA GUYANE.

« Ce que nous disons, nous le faisons »

Nous comptons sur vous Guyanaises, Guyanais et chers amis pour changer radicalement la vie dans notre pays avec vous, nous le pouvons tous ensemble :

OSONS !

VN:F [1.9.3_1094]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre site.

Lettre N°4 aux citoyens

Guyanaises, Guyanais, Chers amis,

Avec cette 4ème lettre, nous souhaitons vous donner DES ÉLÉMENTS NÉCESSAIRES À LA RÉFLEXION pour apprécier notre projet économique et ainsi, VOUS OFFRIR L’OCCASION DE FAIRE VOTRE CHOIX LE 14 MARS en toute LIBERTE et en  toute CONNAISSANCE DE CAUSE.

VFR-Construisons la Guyane propose de mettre en œuvre un cadre favorable à l’émergence d’UN NOUVEAU MODELE ECONOMIQUE basé sur LE DEVELOPPEMENT DES PRODUCTIONS LOCALES, LE SOUTIEN AUX ENTREPRISES.

1-AGRICULTURE

La Guyane doit TENDRE A L’AUTOSUFFISANCE ALIMENTAIRE à des COUTS ACCESSIBLES AUX CONSOMMATEURS GUYANAIS, par le DEVELOPPEMENT D’UNE AGRICULTURE ET D’UNE INDUSTRIE AGRO-ALIMENTAIRE INNOVANTE ET COMPETITIVE CE QUI FAVORISERA L’INSTALLATION  DE NOUVEAUX AGRICULTEURS.

L’agriculture est aussi un MOYEN D’OCCUPATION ET D’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE DURABLE. Accompagnée, elle constitue le socle du DEVELOPPEMENT D’ACTIVITES INNOVANTES AUTOUR DE LA BIODIVERSITE (cosmétique, médicinal, énergie …), SOURCE DE CREATION D’EMPLOI.

2-PECHE

En Guyane, LA CONSOMMATION DE POISSON (10kg/hab/an) EST 2 A 3 FOIS MOINS ÉLEVÉE QUE DANS LA PLUPART DES PAYS (ex : France métropolitaine, Sénégal).

Ce produit, base de l’alimentation, peut être commercialisé à des prix abordables qui agiraient positivement sur le POUVOIR D’ACHAT et CE QUI BAISSERAIT le poste alimentation dans le budget des ménages.

L’amélioration de la productivité des navires de pêche et la relance DE LA CONSOMMATION INTERIEURE, par l’émergence d’une nouvelle offre de produits élaborés et adaptés à LA RESTAURATION COLLECTIVE et LA DISTRIBUTION DANS LES EPICERIES SOLIDAIRES, sera un moteur puissant du dÉveloppement de la pÊche artisanale côtiÈre, ET DONC DE LA CREATION D’EMPLOI.

3-BOIS

20 ESPECES SONT SUSCEPTIBLES D’ETRE CLASSÉES pour les besoins du bâtiment, alors que SEULES 5 D’ENTRE ELLES FONT AUJOURD’HUI L’ESSENTIEL DE LA DEMANDE. Il faut augmenter l’offre.

Cette offre nouvelle permettra de FAIRE BAISSER LE PRIX DU BOIS POUR LA CONSTRUCTION LOCALE.

Les besoins des scieries en termes industriels (fonctionnement linéaire), confrontés à la haute  saisonnalité de l’exploitation forestière (coupes en période sèche), impliquent des mesures de stockage de bois sur parc ; de tels PROBLEMES DE STOCKAGE SE RETROUVENT POUR LES PRODUCTIONS AGRICOLES ET DE LA PECHE.

Des structures de type GROUPEMENT D’INTERET ECONOMIQUE seront créées par les professionnels des secteurs concernés pour ASSURER CES FONCTIONS DE STOCKAGE ET DE COMMERCIALISATION DIFFEREE avec un financement adapté. La production augmentera l’offre et agira comme facteur pour FAIRE BAISSER les prix des produits agricoles de la pêche et de la construction (D’où création d’emploi dans le BTP).

4-ÉNERGIES RENOUVELABLES

La Guyane dispose de tous les atouts pour le développement des énergies renouvelables : solaire, biomasse, hydraulique, éolien. Elle peut s’assurer à moyen terme UN DEGRE ÉLEVÉ D’INDÉPENDANCE ÉNERGÉTIQUE ; elle peut aussi se poser en leadership régional, avec des actions de coopération et transferts de technologies.

La liste VFR préconise le lancement d’installations (de type « démonstrateurs » ou « microcentrales ») qui pourront être facilement dupliquées en cas de succès sur l’ensemble du territoire, et participer ainsi à la création d’emploi.

Les filières agriculture, pêche, agroalimentaire, bois, construction et énergies renouvelables sont considérées par la liste CONSTRUISONS LA GUYANE comme prioritaires car créatrices d’emploi, leurs entreprises stratégiques devront bénéficier du SOUTIEN FINANCIER DU CONSEIL REGIONAL et de ses partenaires (Caisse des dépôts et Consignations ; OSEO/ AFD ; etc).

« Ce que nous disons, nous le faisons »

Nous comptons sur vous Guyanaises, Guyanais et chers amis pour changer radicalement la vie dans notre pays avec vous, nous le pouvons tous ensemble :

OSONS !

Télécharger la Lettre N°4 aux citoyens

VN:F [1.9.3_1094]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre site.

Invitation au debat – Laisser nous vos avis !

Avec les Internautes de Guyane, VFR Construisons la Guyane souhaite engager un dialogue franc et direct, bien différent du traditionnel « bourrage » électoral.

Vous êtes pour la plupart des jeunes, à l’image de notre population Guyanaise. L’avenir vous concerne, tout particulièrement, puisque vous en serez les acteurs.

Nous vivons tous dans un paradoxe :

D’un coté  un cadre para-administratif  suranné, étroitement calqué sur celui d’un département moyen de Métropole ;  une lourde dépendance économique, un appauvrissement  croissant, une  vie politique usée, largement rejetée par la population.

De l’autre un pays neuf, des espaces immenses, des ressources précieuses, au cœur d’un continent d’où  émergent les « dragons » économiques de demain.

N’y a-t-il réellement pas mieux à faire ? Le repliement  sur fond de quelles politiques personnelles est il une fatalité ? Qu’en pensez-vous ?

L’un de mes (nombreux) projets est le lancement de « concours d’idées », ouverts à tous sur des sujets bien concrets. (Par exemple celui d’une maison modulaire, utilisant les matériaux  locaux, fabricable par des groupements d’entreprises du pays  a prix très économique).

La Toile est  bien sur le moyen privilégié  pour ouvrir largement  les discussions  entre vous d’abord, puis avec la nouvelle équipe régionale.

Vous pouvez dès maintenant connaitre les grandes lignes du programme que propose ma liste .Il sera tenu car ce que nous disons, nous le faisons !

Loin de la « Foire aux Cumuls »  actuelle, je me suis rendue entièrement disponible vis-à-vis des mandats  économiques  obtenus par la seule confiance de mes  collègues entrepreneurs.

Je n’ai de comptes à régler avec personne. Je pourrai prendre mes  nouvelles responsabilités sans devoir trainer de vieilles rancunes, des allégeances improbables ou des  pressions anciennes.

Ce sera, bien sûr, un précieux atout lorsque, dans les 18 mois, il faudra négocier avec l’Etat les nouvelles compétences et la gouvernance de l’avenir. Chacun doit avoir sa place, mais doit aussi pouvoir s’y consacrer entièrement,  au contact de la population dans son ensemble, hors des clans et en toute indépendance d’esprit.

Mais vous savez qu’un vrai programme est avant tout un état d’esprit : le mien est celui du pragmatisme, de l’audace raisonnée, du dialogue  constructif et créatif, et de la gestion rigoureuse, transparente et contrôlée.

Nos projets sont réalisables parce qu’ils sont réalistes.

J’y rajouterai ce qu’il faut de dévouement, d’abnégation, et, il faut le dire, de courage. Je l’ai montré en m’attaquant de front à la forteresse politico-administrative qu’est l’approvisionnement en carburant. Qui l’a fait avant moi ? Dès maintenant, je peux affirmer  qu’une « surcote »  d’au-moins  20 cts€ sur le gazole  est imposée depuis des années aux entreprises et à la population ! Soit, environ, 40M€ chaque année prélevés arbitrairement sur le pays……Voilà des faits bien réels et concrets.

Mais bien d’autres « forteresses » restent à prendre, qui grèvent lourdement  le coût de la vie et  l’initiative des entrepreneurs.  Pour les  faire sauter, j’aurai besoin de l’enthousiasme des jeunes et du soutien de leurs ainés.

De manière générale, les Elus Guyanais  se sont plutôt détournés des questions économiques.  C’est au contraire celles auxquelles je me consacre depuis des années. Je mesure ainsi les écarts et les handicaps majeurs que subit notre région.

Or, notre système social se fragilise et s’appauvrit dangereusement, bien loin du discours politique  que l’on nous sert depuis des années.

Seule une très vigoureuse action économique, fondée sur une nouvelle dynamique mobilisatrice  peut venir changer les choses. Tout ce que le pays recèle de talents, de projets d’énergie, doit pouvoir enfin trouver son cadre. Ainsi, nous lutterons contre la vie chère, créerons les indispensables nouveaux emplois et affirmerons notre véritable indépendance qui est celle de l’initiative et de la maîtrise de nos destinées communes.

Alors, chers Internautes, a vos claviers !  Lancez avec moi le bon débat pour la Guyane !!!


VN:F [1.9.3_1094]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre site.

Lettre N°2 aux citoyens

I-ÉLUS ET POPULATION : UNE INCOMPRHENSION GRANDISSANTE

Après avoir lancé en vain des appels aux élus, par la signification de vos votes ou de vos abstentions, vous avez adressé un signal d’alarme lors des dernières élections, en décidant de renvoyer dans leur foyer plus de la moitié des candidats et en mettant en difficulté certains ténors de la politique guyanaise.

La réponse des élus à ces messages traduisant votre forte attente d’une nouvelle politique, et témoignant de votre maturité politique,  a été de vous « donner des leçons » en criant au danger de la montée du parti des sans étiquettes.

Ayant conclu qu’il n’y a plus rien à attendre d’une telle pratique de la politique, et conscients de votre force, vous avez opté pour la recomposition de la classe politique de votre pays.

Vous espérez une offre politique d’alternance aux prochaines élections régionales.

Vous attendez que des Femmes et des Hommes dignes, pétris d’ambition pour la Guyane, vous prouvent qu’ils ont compris vos attentes et qu’ils s’engagent avec Volonté Fermeté et Responsabilité à donner une traduction concrète à vos besoins.

Vous exigez des équipes que vous choisirez, de l’honnêteté et de la transparence car vous savez que vous n’hésiterez pas à les remplacer.

Nous avons les mêmes exigences.

II-CAUSES DE LA RUPTURE ENTRE LES CITOYENS ET LES ÉLUS :

Depuis plus de 10 ans, un phénomène extrêmement grave se développe en Guyane :

1 ménage guyanais sur 4 vit (en 2006) en dessous du seuil de pauvreté, c’est-à-dire avec moins de 540 € par mois. (Source: INSEE CROM GUYANE un développement sous contrainte page 13).

La montée de la pauvreté en Guyane est une hypothèque posée sur son avenir. Difficile de rêver dans ces cas là !

Des élus voudraient continuer à nous vendre du rêve en cachant cette douloureuse réalité derrière le terme d’exclusion. Ce mot, politiquement plus correct, passe sous silence les difficultés concrètes auxquelles l’individu doit faire face quotidiennement pour subsister.

Comment voulez-vous faire rêver ces retraités qui ont travaillé sans ménager leur peine toute leur vie durant, et qui aujourd’hui assistent à la dégradation régulière de leur pouvoir d’achat car ils doivent, avec leur modeste pension, supporter un ou des enfants qui trouvent, avec un peu de chance, que des petits boulots en contrats aidés ?

Ces jeunes diplômés, qui doivent galérer pour trouver un emploi, souvent payés en dessous de leur valeur, croyez vous qu’ils sont dupes ?

Quelle place cette société offre à ces jeunes que le système scolaire rejette chaque année en masse sur le marché de travail sans qualification ?

Ces familles, d’honnêtes travailleurs, cumulent deux salaires au alentour du SMIC et n’ont pas accès aux aides complémentaires. Elles doivent faire face silencieusement, et chercher à assumer seules les études et l’accompagnement de leur enfant majeur sans emploi.

III-LE PARTI PRIS DE L’ÉQUIPE DE VOLONTÉ, FERMETÉ, RESPONSABILTÉ

L’équipe Volonté, Fermeté, Responsabilité, conduite par Joëlle PRÉVOT-MADÈRE va mener une campagne sur le fond, les dossiers, le projet, car notre priorité est de lutter contre la pauvreté grandissante au sein de la société guyanaise. Elle doit dorénavant être au cœur de l’action politique des prochaines années.

C’est en agissant politiquement sur la cause principale des difficultés des familles guyanaises que nous redonnerons à la citoyenneté et au civisme leur place dans la société. C’est en mobilisant toute notre énergie pour faire reculer ce fléau que nous pourrons améliorer le pouvoir d’achat de tous et redonner confiance en la République et ses valeurs, aux trop nombreux citoyens qui ont perdu espoir.

Nous allons livrer la bataille qui s’annonce pour vous et avec vous, car nous vous avons entendus parce que nous faisons les mêmes constats que vous.

Nous savons que vous êtes une des principales forces de la Guyane, car, en dépit de toutes les vicissitudes de la vie, vous êtes restés dignes et vous vous « débrouillez » comme vous le pouvez pour nourrir votre famille.

Nous sommes fiers de vous car, malgré tout ce que vous endurez, vous avez su donner un nouvel espoir à la Guyane et à vous-même en préparant les conditions d’une rupture politique.

Nous savons que tant que cette situation subsistera, elle constituera une menace réelle pour l’union de la société guyanaise, et fera que, même si la croissance économique se poursuit, elle laissera sur le bord de la route une part importante de nos concitoyens.

Nous vous avons entendus et compris car les Femmes et les Hommes rassemblés à Volonté, Fermeté, Responsabilité, partagent des valeurs communes, au nombre desquelles la solidarité, la justice sociale, et la liberté, occupent une place importante.

LE 14 MARS 2010

VOTEZ ET FAITES VOTER pour la liste

« CONSTRUISONS LA GUYANE »

conduite par

JOELLE PRÉVOT-MADÈRE

Télécharger la Lettre N°2 aux citoyens

VN:F [1.9.3_1094]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre site.

Lettre N°3 aux citoyens

La liste CONSTRUISONS LA GUYANE veut faire AVEC LE PEUPLE GUYANAIS ET POUR LUI LE CHEMIN qui nous mènera aux solutions.

Cette proposition s’appuie sur des valeurs et des principes que nous avons en commun :

PROJETS, COMPETENCES, ET REALISME

PROJETS : C’est nous, nous les Femmes et les Hommes dont la recherche de solutions pour la satisfaction de leurs besoins – à court et moyen termes – est une préoccupation fondamentale.

A COURT TERME : BAISSER LES PRIX pour faire RECULER LA PAUVRETE.

A MOYEN TERME : Maintenir les entreprises existantes et leur redonner la possibilité de générer des activités CREATRICES D’EMPLOIS.

Mettre en place UN CADRE JURIDICO-ADMINISTRATIF qui permette l’accès au foncier bâti et non bâti aux Guyanais, et la redynamisation des secteurs d’activités porteurs, tels que L’AGRICULTURE, LA PECHE, LE BTP, LE MINIER, LA FILIERE BOIS, LE TOURISME, L’ARTISANAT….

LES  COMPETENCES : Les élus doivent êtres CAPABLES DE MAITRISER DES SPECIALITES pour ne pas être des victimes d’une administration sans responsabilité devant les électeurs !

LE REALISME : Ne pas établir des CATALOGUES DE PROGRAMMES, aussi gros qu’un dictionnaire, écrits par des consultants, à grands renfort d’euros, DANS DES TERMES SAVANTS, PARFOIS INCOMPREHENSIBLES. Non !

Nous voulons avancer, et aller là où le peuple peut APPRECIER NOS ACTIONS, LES EVALUER ET NOUS REPRENDRE.

TOUTES LES PROPOSITIONS DOIVENT ETRE REALISABLES !

Outre la VOLONTE, la FERMETE, la RESPONSABILITE nous exigeons :

L’HONNETE : Défendre les intérêts de la population, dans la TRANSPARENCE.

LA FIERTE et LA DIGNITE, d’être des Guyanais, OUVERTS, toujours PRETS A RECEVOIR, et A PARTAGER, comme notre histoire l’atteste.

Nos actions seront guidées par CE SENTIMENT D’APPARTENANCE, sans distinction parmi ceux  qui partagent le sol guyanais ou de ceux qui vivent à l’extérieur.

LA PROBITE : notamment intellectuelle, qui nous INTERDIT DE TRAHIR LES ELECTEURS qui nous confient leur voix.

LA JUSTICE : SOCIALE, car nous devons apporter des solutions viables pour les FAMILLES DELAISSEES, APPAUVRIES.

ECONOMIQUE, car l’arbitrage entre ménages et entreprises doit être équitable et être orienté dans le sens de l’élévation du niveau de vie des Guyanais et du maintien des entreprises.

LA SOLIDARITE : Intergénérationnelle, pour FAVORISER L’EMERGENCE D’ENTREPRISES « CITOYENNES », qui prennent en compte, l’emploi, la vie associative, les problèmes des jeunes en difficultés ; pour un stage, une bourse, un logement !

LE RESPECT DES ELECTEURS, la LIBERTE DE DONNER SON AVIS chaque fois que

L’INTERET DE LA GUYANE EST EN JEU. OSONS !

Télécharger la Lettre N°3 aux citoyens

VN:F [1.9.3_1094]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre site.

Tract N°1 aux citoyens

Vous qui voulez le Changement, un regard neuf sur les enjeux de demain pour la GUYANE,

Voter et faites voter joelle prevot – madere

Vous qui voulez une Présidente Compétente, une femme de dossiers, Juste, ouverte mais déterminée,

Voter et faites voter joelle prevot – madere

Vous qui voulez une Présidente Indépendante, Sincère, Loyale envers le Peuple, une femme capable de rassembler

Voter et faites voter joelle prevot – madere

Vous qui voulez une Présidente Courageuse, prête à Défendre la Guyane et les intérêts de chacun, des plus petits aux plus grands,

Voter et faites voter joelle prevot – madere

Vous dont les priorités sont l’emploi, le développement économique et l’accompagnement de cette jeunesse qui demain fera l’avenir de la Guyane,

Voter et faites voter joelle prevot – madere et son equipe

joelle prevot – madere son parti

c’est la guyane !

joelle prevot – madere son parti

c’est vous !

LE 14 MARS 2010

VOTEZ ET FAITES VOTER LA LISTE

« CONSTRUISONS LA GUYANE »

CONDUITE PAR JOELLE PRÉVOT-MADÈRE

Télécharger le Tract N°1 aux citoyens

VN:F [1.9.3_1094]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre site.

Lettre N°1 aux citoyens

Vous espérez l’offre politique d’alternance aux prochaines élections régionales.

Vous attendez que des Femmes et des Hommes pétris d’ambition pour la Guyane prouvent qu’ils ont compris vos attentes et qu’ils s’engagent avec Volonté Fermeté et Responsabilité à donner une traduction concrète à vos besoins.

Vous exigez des équipes que vous choisirez, de l’honnêteté et de la transparence car vous savez que vous n’hésiterez pas à les remplacer.

Nous avons les mêmes exigences !

Car, depuis plus de 10 ans, un phénomène extrêmement grave se développe en Guyane : 1 ménage guyanais sur 4 vit en dessous du seuil de pauvreté, c’est-à-dire avec moins de 540€ par mois ! (source : INSEE CROM GUYANE, 2006,  un développement sous contrainte page 13).

Ce drame a jusqu’ici été passé sous silence par nos dirigeants politiques.

Or, comment voulez faire rêver ces jeunes et ces retraités qui ont travaillé sans ménager leur peine toute leur vie durant, et qui aujourd’hui assistent à la dégradation régulière de leur pouvoir d’achat ?

Comment voulez faire rêver ces jeunes diplômés, qui doivent galérer pour trouver un emploi, souvent payés en dessous de leur valeur ?

Quelle place cette société offre à ces jeunes que le système scolaire rejette chaque année en masse sur le marché de travail sans qualification ?

L’équipe Volonté Fermeté Responsabilité conduite par

Joëlle PRÉVOT-MADÈRE

place la lutte  contre la pauvreté grandissante au sein de la société guyanaise au cœur de sa campagne et de son action politique.

Nous allons livrer la bataille qui s’annonce pour vous et avec vous, car nous vous avons entendus parce que nous faisons les mêmes constats que vous et que nous partageons vos valeurs de solidarité et de responsabilité.

LE 14 MARS 2010

VOTEZ ET FAITES VOTER LA LISTE

« CONSTRUISONS LA GUYANE »

CONDUITE PAR JOELLE PRÉVOT-MADÈRE

Télécharger la Lettre N°1 aux citoyens

VN:F [1.9.3_1094]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre site.
Powered by WordPress | See the Latest Cell Phone Deals at Bestincellphones.com. | Thanks to MMORPG, Video Game Music and Isochronic beats