Lettre N°5 aux citoyens

Guyanaises, Guyanais, Chers amis,

Avec cette 5ème lettre, nous souhaitons vous donner DES ÉLÉMENTS NÉCESSAIRES À LA RÉFLEXION pour apprécier notre projet politique et ainsi, VOUS OFFRIR L’OCCASION DE FAIRE VOTRE CHOIX LE 14 MARS en toute LIBERTE et toute CONNAISSANCE DE CAUSE. Le projet que nous vous proposons et que nous réaliserons avec vous, si vous en décidez,  s’appuie sur 3 GRANDS AXES :

-DES ORIENTATIONS STRATEGIQUES nées d’un constat de PAUPÉRISATION CROISSANTE.

-DES ACTIONS PRIORITAIRES À EFFET RAPIDE.

-L’ENGAGEMENT DES NEGOCIATIONS AVEC L’ETAT ET LA PRÉPARATION DE LA NOUVELLE COLLECTIVITÉ.

ORIENTATIONS STRATÉGIQUES

LE «  DÉCROCHAGE » QUE NOUS DENONÇONS par l’analyse que nous avons faite de la situation des familles de Guyane, car NOUS SOMMES SUR LE TERRAIN A L’ECOUTE DE VOS REALITES, et d’un constat mis en évidence par toutes les analyses économiques (INSEE, IEDOM, AFD).

Il se traduit par  un paradoxe : alors que la Guyane se développe et bouge, une partie croissante de la population subit, impuissante, son APPAUVRISSEMENT  !!

Très concrètement, le décrochage relègue SOUS LE SEUIL DE PAUVRETE 1 GUYANAIS SUR 4.

Cette rÉalité que vous constatez aussi, notamment par la perte de votre pouvoir d’achat, est trÈs ÉloignÉe de LA THÉORIE DU « RATTRAPAGE » prônÉe ici et adoptée sans plus de réflexion là par nos dirigeants (Les vieilles lunes d’un « plan Marshall », des « dispositifs d’accompagnement spécifique et temporaire », des « plans exceptionnels d’investissements »...).

Les causes majeures DU DÉCROCHAGE sont doubles : UN MODÈLE ÉCONOMIQUE TIRÉ PRINCIPALEMENT PAR LE SECTEUR PUBLIC ET LE SPATIAL insuffisant pour faire face à l’EXPLOSION DEMOGRAPHIQUE, qui pourtant, pour nous, est une chance car la Guyane pour se développer à besoin d’être peuplée, et d’abord par les filles et les fils nés de ses entrailles.

SECTEUR PUBLIC ET SECTEUR SPATIAL sont saturés, ILS NE CRÉERONT PLUS D’EMPLOIS EN NOMBRES, alors que la population continue à doubler tous les 15 ans, et que ces jeunes qui arrivent chaque année sur le marché, ont besoin de travail pour rester digne, fonder leur famille, et contribuer au développement en étant producteurs et consommateurs des richesses de ce pays !

Privée de revenu décent une grande partie de la population est victime du DÉCROCHAGE que l’on retrouve malheureusement aussi dans les aspects de LA SANTE et LE NIVEAU D’EDUCATION ET DES SAVOIRS.

C’est pour rompre avec cette paupérisation d’une partie de nos compatriotes que, VFR-CONSTRUISONS LA GUYANE, propose L’ENGAGEMENT DANS UN AUTRE MODÈLE DE DEVELOPPEMENT :

-qui FAVORISE LA CRÉATION D’ACTIVITÉS ET LES PRODUCTIONS LOCALES ;

-qui MAITRISE LES COUTS, FAVORISE LA MODÉRATION DES PRIX ET AUGMENTE LE POUVOIR D’ACHAT ;

-sur le socle du DEVELOPPEMENT DE L’INITIATIVE PRIVEE ET DES ENTREPRISES DE LA GUYANE.

ACTIONS PRIORITAIRES

VFR engagera les actions à effet rapide dans les domaines suivants :

-AUGMENTER LE POUVOIR D’ACHAT en s’attaquant au coût de la vie, notamment par la création de points de distribution réservés aux populations les plus modestes.

-VALORISER ET FAVORISER LE SECTEUR MARCHAND :

*En développant, avec les socio professionnels des dispositifs d’aides aux entreprises répondant réellement à leurs besoins pour ne pas poursuivre les erreurs du passé, caractérisées par la mise en place de mesures administratives déconnectées des réalités du territoire.

*En favorisant l’accroissement des productions locales (agricoles, agro-alimentaires, artisanales), en particulier par la régulation de la production (recherche appliquée pour amélioration des rendements, entrepôts de stockage, accompagnement effectif sous forme de contrat d’objectifs des professions, aide à l’organisation de la production avec la mise en place de plans d’actions et d’échéanciers de réalisation….) et l’organisation des circuits de distribution.

-DYNAMISER L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE PAR DES MESURES SIMPLES VISANT L’AMELIORATION DE VOTRE VIE QUOTIDIENNE  EN CREANT UN OUTIL REGIONAL SPECIFIQUE, qui favorisera :

- L’ACCES A LA PROPRIETE INDIVIDUELLE POUR LE FONCIER NON BATI ;

- L’ACCES A LA PROPRIETE INDIVIDUELLE POUR LE LOGEMENT ;

- L’ACCES AU FONCIER AMENAGE POUR LES AGRICULTEURS ;

- LA REALISATION DE « VILLAGES D’ENTREPRISES ».

Comme vous le constatez, nos mesures pour l’aménagement du territoire sont simples, loin des grands discours que l’on nous a toujours serviS à force de consultants venus d’ailleurs et qui n’ont eu aucun impact sur le visage de notre département et pire qui étaient entièrement déconnectés de votre réalité quotidienne.

NÉGOCIATIONS AVEC L’ÉTAT

L’émergence de la nouvelle collectivité va dégager des ressources humaines issues du Conseil Général et du Conseil Régional. Préparer et former ces femmes et ces hommes à l’exercice de nouvelles responsabilités et de nouvelles compétences, construire la nouvelle organisation et le nouveau fonctionnement des services, seront nos priorités.

Cette négociation avec l’Etat portera sur les contours de la nouvelle collectivité, sur sa représentativité territoriale, sur le mode de scrutin, sur les compétences transférées, le tout dans la ligne de nos orientations stratégiques. Elle sera l’acte politique majeur DE LA LISTE CONSTRUISONS LA GUYANE.

« Ce que nous disons, nous le faisons »

Nous comptons sur vous Guyanaises, Guyanais et chers amis pour changer radicalement la vie dans notre pays avec vous, nous le pouvons tous ensemble :

OSONS !

Télécharger la Lettre N°5 aux citoyens

Guyanaises, Guyanais, Chers amis,

Avec cette 5ème lettre, nous souhaitons vous donner DES ÉLÉMENTS NÉCESSAIRES À LA RÉFLEXION pour apprécier notre projet politique et ainsi, VOUS OFFRIR L’OCCASION DE FAIRE VOTRE CHOIX LE 14 MARS en toute LIBERTE et toute CONNAISSANCE DE CAUSE. Le projet que nous vous proposons et que nous réaliserons avec vous, si vous en décidez, s’appuie sur 3 GRANDS AXES :

-DES ORIENTATIONS STRATEGIQUES nées d’un constat de PAUPÉRISATION CROISSANTE.

-DES ACTIONS PRIORITAIRES À EFFET RAPIDE.

-L’ENGAGEMENT DES NEGOCIATIONS AVEC L’ETAT ET LA PRÉPARATION DE LA NOUVELLE COLLECTIVITÉ.

ORIENTATIONS STRATÉGIQUES

LE «  DÉCROCHAGE » QUE NOUS DENONÇONS par l’analyse que nous avons faite de la situation des familles de Guyane, car NOUS SOMMES SUR LE TERRAIN A L’ECOUTE DE VOS REALITES, et d’un constat mis en évidence par toutes les analyses économiques (INSEE, IEDOM, AFD).

Il se traduit par un paradoxe : alors que la Guyane se développe et bouge, une partie croissante de la population subit, impuissante, son APPAUVRISSEMENT  !!

Très concrètement, le décrochage relègue SOUS LE SEUIL DE PAUVRETE 1 GUYANAIS SUR 4.

Cette rÉalité que vous constatez aussi, notamment par la perte de votre pouvoir d’achat, est trÈs ÉloignÉe de LA THÉORIE DU « RATTRAPAGE » prônÉe ici et adoptée sans plus de réflexion là par nos dirigeants (Les vieilles lunes d’un « plan Marshall », des « dispositifs d’accompagnement spécifique et temporaire », des « plans exceptionnels d’investissements »...).

Les causes majeures DU DÉCROCHAGE sont doubles : UN MODÈLE ÉCONOMIQUE TIRÉ PRINCIPALEMENT PAR LE SECTEUR PUBLIC ET LE SPATIAL insuffisant pour faire face à l’EXPLOSION DEMOGRAPHIQUE, qui pourtant, pour nous, est une chance car la Guyane pour se développer à besoin d’être peuplée, et d’abord par les filles et les fils nés de ses entrailles.

SECTEUR PUBLIC ET SECTEUR SPATIAL sont saturés, ILS NE CRÉERONT PLUS D’EMPLOIS EN NOMBRES, alors que la population continue à doubler tous les 15 ans, et que ces jeunes qui arrivent chaque année sur le marché, ont besoin de travail pour rester digne, fonder leur famille, et contribuer au développement en étant producteurs et consommateurs des richesses de ce pays !

Privée de revenu décent une grande partie de la population est victime du DÉCROCHAGE que l’on retrouve malheureusement aussi dans les aspects de LA SANTE et LE NIVEAU D’EDUCATION ET DES SAVOIRS.

C’est pour rompre avec cette paupérisation d’une partie de nos compatriotes que, VFR-CONSTRUISONS LA GUYANE, propose L’ENGAGEMENT DANS UN AUTRE MODÈLE DE DEVELOPPEMENT :

-qui FAVORISE LA CRÉATION D’ACTIVITÉS ET LES PRODUCTIONS LOCALES ;

-qui MAITRISE LES COUTS, FAVORISE LA MODÉRATION DES PRIX ET AUGMENTE LE POUVOIR D’ACHAT ;

-sur le socle du DEVELOPPEMENT DE L’INITIATIVE PRIVEE ET DES ENTREPRISES DE LA GUYANE.

ACTIONS PRIORITAIRES

VFR engagera les actions à effet rapide dans les domaines suivants :

-AUGMENTER LE POUVOIR D’ACHAT en s’attaquant au coût de la vie, notamment par la création de points de distribution réservés aux populations les plus modestes.

-VALORISER ET FAVORISER LE SECTEUR MARCHAND :

*En développant, avec les socio professionnels des dispositifs d’aides aux entreprises répondant réellement à leurs besoins pour ne pas poursuivre les erreurs du passé, caractérisées par la mise en place de mesures administratives déconnectées des réalités du territoire.

*En favorisant l’accroissement des productions locales (agricoles, agro-alimentaires, artisanales), en particulier par la régulation de la production (recherche appliquée pour amélioration des rendements, entrepôts de stockage, accompagnement effectif sous forme de contrat d’objectifs des professions, aide à l’organisation de la production avec la mise en place de plans d’actions et d’échéanciers de réalisation….) et l’organisation des circuits de distribution.

-DYNAMISER L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE PAR DES MESURES SIMPLES VISANT L’AMELIORATION DE VOTRE VIE QUOTIDIENNE EN CREANT UN OUTIL REGIONAL SPECIFIQUE, qui favorisera :

- L’ACCES A LA PROPRIETE INDIVIDUELLE POUR LE FONCIER NON BATI ;

- L’ACCES A LA PROPRIETE INDIVIDUELLE POUR LE LOGEMENT ;

- L’ACCES AU FONCIER AMENAGE POUR LES AGRICULTEURS ;

- LA REALISATION DE « VILLAGES D’ENTREPRISES ».

Comme vous le constatez, nos mesures pour l’aménagement du territoire sont simples, loin des grands discours que l’on nous a toujours serviS à force de consultants venus d’ailleurs et qui n’ont eu aucun impact sur le visage de notre département et pire qui étaient entièrement déconnectés de votre réalité quotidienne.

NÉGOCIATIONS AVEC L’ÉTAT

L’émergence de la nouvelle collectivité va dégager des ressources humaines issues du Conseil Général et du Conseil Régional. Préparer et former ces femmes et ces hommes à l’exercice de nouvelles responsabilités et de nouvelles compétences, construire la nouvelle organisation et le nouveau fonctionnement des services, seront nos priorités.

Cette négociation avec l’Etat portera sur les contours de la nouvelle collectivité, sur sa représentativité territoriale, sur le mode de scrutin, sur les compétences transférées, le tout dans la ligne de nos orientations stratégiques. Elle sera l’acte politique majeur DE LA LISTE CONSTRUISONS LA GUYANE.

« Ce que nous disons, nous le faisons »

Nous comptons sur vous Guyanaises, Guyanais et chers amis pour changer radicalement la vie dans notre pays avec vous, nous le pouvons tous ensemble :

OSONS !

VN:F [1.9.3_1094]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
Lettre N°5 aux citoyens, 10.0 out of 10 based on 1 rating
Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • Sphinn
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Mixx
  • Google Bookmarks
  • Blogplay
  • Add to favorites
Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre site.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | See the Latest Cell Phone Deals at Bestincellphones.com. | Thanks to MMORPG, Video Game Music and Isochronic beats